vendredi

Un cœur dans une tasse

Ce matin j'ai pris cette photo pour la mettre sur un groupe FB, et j'ai eu un commentaire me disant qu'il était joli mon cœur...
Le cœur ? quel cœur ? il y a un coquelicot... mince je n'avais pas vu le cœur dans le thé!

Est ce un signe d'amour ? de bonne journée... va savoir!


mercredi

Les Trofie au basilic

Le nom ne vous dit peut-être rien, mais les Trofie sont des pâtes typiques de la Ligurie (Italie).
Depuis que je les ai découvert, je ne fais plus des Spaghettis au basilic avec les Trofie c’est nettement mieux.
La recette de la sauce au basilic est en fonction de ce que j’ai chez moi. Si vous recherchez la recette traditionnelle du pesto, c’est raté… Ici je vous donne une variante simple et rapide et certainement moins riche en calorie.
Pas besoin de pilon et de mortier juste d’un petit mixeur !

Mettre dans un bol à mixer 2 gousses d’ail, plein de feuilles de basilic, ajouter 2 fromages frais 0% (style carré frais) de 50g, une tomate.
Bien mixer afin que tous les ingrédients se mélangent.
Faire cuire les pâtes en suivant les indications du paquet.
Quand les pâtes sont cuites les égoutter, puis ajouter la sauce et 1CAC d’huile d’olive.
Servir rapidement avant qu’elles ne soient froides.

Pour les WW cette sauce fait 2SP sachant qu’on peut la partager en 3 ou 4 personnes en fonction de la taille de la tomate et du basilic.  

Bon appétit

Les ID’@ngélique

lundi

Perles de blé aux légumes

Je ne suis pas sponsorisée par des marques puisque mon blog n’a pas assez de visite. Donc si je vous parle de ces petites perles c’est parce que je les trouve géniale pour les salades.
D’ailleurs si vous avez l’occasion d’aller dans un Monop vous y trouverez des salades fabuleuses et certaines sont à base de ces petites perles.

Aujourd’hui c’est des perles avec des poivrons, rien de bien compliqué et très rapide pour faire un repas simple le midi.

Pour une personne :
1 poivron rouge
1 courgette ou ½ si elle est trop grosse
1 oignon
100g de petites pâtes cuites (exemple des tendres perles de blé de Tipiak)
1CC d’huile d’olive

Couper tous les légumes en petits morceaux.
Dans une poêle mettre l’huile et les légumes et les faire revenir.
Finir la cuisson avec un couvercle.
Dans un saladier mélanger les pâtes, les légumes, le sel et le poivre.

Cette salade fait 4SP

Bon appétit !

Les ID’@ngélique 

vendredi

Bowlcake Jambon oignon courgette

J’ai déjà mis cette recette ici, mais j’aime bien, c’est rapide simple et bon !
La recette est ici

Cette fois j’ai fait revenir un oignon et la courgette dans 1CAC d’huile d’olive.


J’en ai fait deux et le total pour deux est de 11SP soit 5,5 par personne, c’est l’huile d’olive qui me donne 1SP pour deux…

Bonne journée

Les ID'@ngélique

jeudi

Lentilles poivrons

Quoi de bon dans mon assiette du jour ? Une salade ou une poêlée de lentilles poivrons. Je pense que l’on peut manger ce plat froid ou chaud !
Pour moi c’était tiède avec un poisson blanc cuit au court bouillon.
J’ai piqué cette recette sur une vidéo de Facebook et j’ignore qui en est le propriétaire.

Pour une personne il vous faudra :
120g de lentilles cuites (pour moi c’était un mélange)
1 poivron
1 oignon
1 tomate
1CAC d’huile d’olive

Éplucher et émincer l’oignon, puis le poivron.
Faire revenir l’oignon et le poivron dans une poêle avec l’huile.
Quand ils sont cuits ajouter les lentilles.
Si vous voulez une plat chaud faites cuire quelques minutes.
Autrement servir et décorer l’assiette avec des petits cubes de tomates.
Saler et poivrer.


Ce plat fait 3SP !

Ici le soleil brille et les cigales chantent, alors je vous souhaite une bonne journée !

Les ID'@ngelique

samedi

Canestrelli au citron

Une amie voulait que je lui fasse mes petits gâteaux de Noël, mais elle ne savait plus le nom de ces petits gâteaux… elle me dit qu’il était au citron et qu’ils ressemblaient au Canestrelli à moins qu’elle n’ait dit Canistrelli, un vient de Corse et l’autre d’Italie…
Sauf qu’à Noël je n’ai pas fait ce genre de petits gâteaux, enfin je n’ai pas retrouvé de trace de recette ou de photo qui puisse me guider vers une recette.
Mes origines italiennes me font choisir les Canestrelli au citron, je cherche une nouvelle recette sur internet.

En voilà une qui me semble correcte, donc je prépare ces petits cadeaux qui partiront ce soir chez mon amie. Qui me dira qu’ils sont très bon mais aucun rapport avec ceux de Noël… un véritable mystère ! Voilà pourquoi il faut toujours imprimer ces recettes.
La recette de ces petits gâteaux est chez C'est moi qui l'ai fait

J’ai suivi sa recette tout en doublant les proportions :
360 g de farine 
260 g de beurre demi sel mou
140 g de sucre
2 jaunes d'œuf
Le zeste d’un citron BIO
Sucre glace pour la finition
Four 180°C

Bonne Journée

Les ID'@ngelique

vendredi

Assiette du jour : Salade de chou-fleur

Ma salade du jour :
Du chou-fleur cuit dans de l’eau, des pommes de terre à la vapeur, 1CAS de vinaigrette et 1 CAS d’ail et de persil. Le tout avec deux œufs mollets.

Bon appétit !

Les ID'@ngelique

Pommes BIO

Hier j’ai fait mes courses à Carrefour, j’ai pris des pommes BIO. Quand tu vois le paquet de 4 pommes BIO à 2,29€ tu te dis « ce n’est pas grave tu fais du bien à ton enfant qui déteste éplucher ses pommes ! » Tu te fais du bien et tu culpabilises moins !
C’est comme ça que tu prends ce paquet tu vois en gros et vert le logo AB et Provence Vivarais… là tu te dis chouette je fais travailler un agriculteur de ma région ! En plus cet agriculteur a opté pour le BIO !
Tu rentres à la maison et quand tu ranges tes courses, tu vois en plus petit Agriculture non UE… non UE ?? quoi UE de l’Union Européenne ?? non pas possible elles sont de Provence… Et bien non pauvre andouillette elles sont d’argentine tes pommes !
Là j’ai une grosse colère, mince je veux manger des pommes BIO mais de France ! Pas de pommes qui ont plus voyagé que moi, des pommes dont les ouvriers doivent être payés au lance pierre !

Tu l’auras compris je suis en colère depuis hier contre ces 4 pommes et ma bêtise ! Faire les courses c’est devenu compliqué tu dois passer ton après-midi à lire les étiquettes !

Bonne journée

Les ID'@ngelique

jeudi

Assiette du jour : Perle tendre cougette

Le midi j’aime bien manger léger, souvent c'est une petite salade.
A ce sujet ne vous fiez pas à mes menus car mes repas du midi ne sont pas forcément ceux qu’il y a écrit.
Par exemple aujourd’hui mon fils a fini le reste de spaghettis avec la daube hier soir comme c'était prévu dans mes menus. Pour moi c’était une salade, forcement pour perdre du poids c'est mieux...

Ma salade du jour :

Une demi courgette crue en cube, une tomate, 100g de petites pâtes (perle tendre), 1 CAS de vinaigrette et une CAS d’ail et persil. J’ai accompagné cette salade avec une boite de maquereau grillé au naturel. 

Les ID'@ngelique

Menus de Mai

Voilà mes menus de Mai !

Je trouve que mes menus d’avril sont plus originaux. Pour le mois de mai je n’ai pas eu le temps d’ouvrir mes livres de recette…. Ça prend du temps d’établir un menu mensuel.




Menus d'Avril

Je ne sais pas vous, mais pour moi la question « on mange quoi ce soir ? » revient tous les jours. Alors j’essaye de mettre en place des menus plus ou moins équilibré. Je prends en compte ce que j’ai dans mon congélateur, dans mes placards…
Puis je pioche à droite et à gauche pour voir si je trouve une bonne idée.
Mes menus ne sont pas figés, il m’arrive de modifier en fonction de mes envies et de mes achats. Il est hors de question d’acheter à tous prix des courgettes si elles sont chères.
Hier par exemple je suis tombé sur des navets en promotion alors demain au lieu de faire un tajine de porc pruneau abricot, ce sera du porc avec des navets et des pommes de terre.

Pour faire ces menus j’ai pris l’idée et la base sur mamanpoussinou pour le mois d’avril et je ne me suis pas aperçu qu’il me manquait des jours…
Donc j’ai tout repris j’ai ajouté une ligne afin d’avoir une base vierge de 35 jours qu’il me suffit d’adapter à chaque mois.


Les menus du mois de Mai sont ici

mercredi

Tartomatiflette

Mon Photoshop ne veut plus fonctionner… alors mes photos sont presque naturelles. J’ai découvert le filtre Hefe sur Instagram, je le trouve sympa.

Je fais de temps en temps la tarte à la tomate, tout le monde connait la recette. Il vous faut une pâte feuilletée, de la moutarde, des tomates et du fromage. Cette fois je voulais utiliser les restes de mon frigo, il se trouve que j’avais 4 pommes de terre cuite à la vapeur, du reblochon et du bacon donc me voilà partie dans une tarte tomates tartiflette… 
Une tartomatiflette ! Je n’ose même pas regarder sur google pour savoir si ce nom existe, je préfère penser qu’il n’y a que moi pour avoir ce genre d’idée.


La recette :
1 pâte feuilletée
1 cuillère à soupe de moutarde
4 belles tomates
Du reblochon
Des pommes de terre épluchées et cuites

Couper les tomates et les pommes de terre en rondelle.
Etaler votre pâte dans un moule à tarte.
Badigeonner la pâte de moutarde.
Disposer vos tomates sur la pâte, puis recouvrir de pommes de terre.
Là vous avez deux options, soit vous mettez votre bacon sur les pommes de terre et après le reblochon.
Soit comme moi vous avez oublié le bacon, donc vous le mettez à griller dans une poêle et vous l’ajouterez dessus votre tarte quand elle est cuite.

Cuire à 180°C le temps que la tarte prenne de belle couleur et que le fromage soit fondu.
Accompagner votre tartomatiflette d’une salade verte.

Bon appétit 

Les ID'@ngelique

mardi

Frites de patates douces

Bonjour,
Un post très rapide, pour vous parler des frites !
Vous savez les bonnes frites maison pas celles de la plupart des restaurants qui sont congelées.
J’aime les frites mais uniquement les fraiches !
Mais tout le monde sait faire des frites, il suffit d’éplucher de couper et de frire dans un bain de cuisson à 180°C.
Certains font deux bains avec deux températures, d’autres vous diront qu’il faut utiliser des patates spéciales frites…
Ça c’est à vous de tester et de voir, pour moi c’est 10 minutes dans un bain à 180°C avec des pommes de terre !

Sauf que cette fois j’ai ajouté des patates douces… comment ? simplement éplucher couper et ajouter aux pommes de terre.
Attention la patate douce est plus dure à couper.
C’est original de manger des frites salées avec des frites sucrées !

Bonne journée

Les ID’@ngelique

lundi

Les cordons bleus maison

Bonjour,

Mon plus jeune fils adore les cordons bleus, je n’ai pas toujours le temps et l'envie de les préparer. Il est tellement plus simple d’acheter un lot bien industriel qui en plus n’est vraiment pas cher…
Mais lorsque je regarde l’étiquette je culpabilise… Forcement tu cherches s’il y a de la vraie viande ou si c’est un bon produit chimique tellement il y a de chose que tu ne comprends pas…
Les temps changent, nos parents n’ont jamais regardé si la pomme était avec ou sans produit, si la coquille saint Jacques était bien vraie, si…
Il faut vraiment que j’arrête de regarde les émissions de la 5… car je vais finir par ne plus rien manger…
Hier c’était un reportage sur le thé « Thé Mania », toi tu imagines les bonnes feuilles de thé et de menthe quand tu bois ton thé à la menthe qu’ils te vendent en petits sachets ou en vrac. Et bien non c’est du chimique de l’arôme artificiel…
Je ne suis pas une pro du bio et encore moins une végétarienne ou autres régimes à la mode.  Ce qui ne m’empêche pas d’essayer de changer mes achats.
C’est peut-être pour ça que j’ai voulu faire goûter des vrais cordons bleus à mon fils, et lui aussi a trouvé qu’ils étaient nettement meilleurs !
Par contre ça prend plus de temps que d’ouvrir la barquette…

Pour trois personnes il vous faut :
3 blancs de poulet entier
3 tranches de fromage (du cheddar pour nous)
3 tranches de bacon (le traditionnel est avec du jambon)
De la chapelure
Un œuf
De l’huile
Du sel et du poivre

La partie la plus difficile est de couper le poulet en deux, enfin pas couper entièrement puisqu’il faut obtenir une tranche de blanc de poulet plus grande, pas trop épaisse et pas trop fine… peut être que votre boucher peut vous le faire. Quelques fois ils vendent des escalopes de poulet je pense que ça doit pouvoir le faire et ce sera plus rapide.
Dans chaque escalope il faudra mettre une tranche de fromage et du bacon. J’ai entouré le fromage de la tranche de bacon, puis je l’ai déposé dans le poulet et j’ai replié l’autre moitié en essayant de bien rabattre les bords.

Dans une assiette battre l’œuf le sel le poivre et un filet d’huile.

Mettre les cordons bleus dans l’œuf, puis dans la chapelure et les faire cuire dans une poêle chaude et huilée.


J’ai d’abord mis le feu moyen afin de faire colorer, puis à petit feu couvert pour que le poulet soit bien cuit.


Bon appétit !   

Les ID'@ngelique  

vendredi

Bowlcake d'Automne

Bonjour,

Ça fait quelques jours que je n’ai pas publié, en fait c’est très difficile d’être assidue. La plupart du temps quand je cuisine je pense à mon blog… puis je sers le repas, nous passons à table, et lorsque l’assiette est vide je me dis « mince tu as encore oublié la photo ! » sans photo pas d’article… c’est dommage car par exemple la dernière fois j’ai fait une très bonne recette d’Osso Buccu…

Mais revenons à la recette du jour pour un bon petit déjeuner !

C’est quoi ce titre d'Automne oh cocotte nous sommes au printemps… quand je regarde ma fenêtre je vous promets que c’est tout gris… L’automne est ma saison préférée avec toutes ces belles couleurs.

Cette recette me rappelle l’automne avec ses pommes ses amandes son raisins… et c’était très bon !

Pour ce bowlcake il vous faut :

40g de flocons d’avoine
100ml de lait de noisette (mais vous pouvez mettre un autre lait)
1CAS de raisins secs (les miens étaient moelleux, si ce n’est pas le cas peut être les faire trempés avant)
1 pomme
4 amandes
1CAC de miel

Eplucher et couper votre pomme en deux, la première moitié sera coupée en petit cube et l’autre en lamelle.
Concasser grossièrement les amandes
Dans un bol mélanger les flocons avec le lait et le miel.
Puis ajouter les petits cubes de pomme et les raisins.
Mettre le bol dans votre micro-onde avec une assiette dessus et cuire 3 minutes.
Déposer cette préparation dans une assiette, former un joli dôme.
Recouvrir d’amandes concassées, et décorer avec les lamelles de pomme.
Attention c’est chaud donc laisser refroidir.


Pour les WW ce petit déjeuner vous coutera 9 PP… le lait noisette 2PP les 100ml ça fait peut-être un cher, mais ça change !

Sur instagram

Les ID'@ngelique

Baguette aux raisins, graines de sésames, de lin...

Depuis que j’ai découvert le levain je n’arrête plus de faire du pain.
Je ne vais pas vous remettre la recette du levain puisqu’elle est ici, la recette du pain c’est toujours la même :
Dans ma cuve j’ai mis 1kg de farine T55 quatre petite cuillères à café rases de sel. Je mélange avec une cuillère à soupe. J’ajoute 400ml d’eau température normale du robinet, je lance mon robot histoire de ne pas verser mon levain direct sur l’eau.
Après quelques tours j’ajoute 200g de levain. Comme il est assez liquide il y en a toujours plus.
Laisser tourner, et surveiller la pâte. Je l’arrête de temps en temps pour la toucher, et c’est là le plus difficile car j’ajoute de l’eau sans la mesurer c’est au touché et par petite dose. Le résultat doit être une pâte non collante, mais souple.
Quand elle a la bonne consistance, je la laisse dans le bol et je pose un torchon mouillé dessus.
Ma pâte repose 3h.
Au bout de ce temps elle n’a pas doublé de volume mais elle a bien travaillé. Je la pose sur mon plan de travail et je l’écrase avec mon rouleau. Je la plie dans un sens puis dans l’autre, j’écrase à nouveau je retourne et je plie à nouveau.
Je fais ça dans un sens et puis dans l’autre, l’essentiel est de lui donner quelques plis.

Je divise en six boules pour former 6 baguettes, là j’ajoute à chaque boule l’ingrédient que j’ai sélectionné (graines de sésame, raisins secs, noix, graines de lin…). Les graines j’en ajoute 1 à 2 cuillère à soupe. Mais c’est à vous de voir la quantité que vous souhaitez.
Je couvre de mon torchon mouillé et je laisse encore reposer 3h.
J’allume mon four à 230°C en laissant une plaque en bas.
Quand il est chaud j’entaille mes baguettes avec un cutter n’hésitez pas à couper !
Je verse un bon verre d’eau sur la plaque et j’enfourne vite mon pain que je laisse entre 12 et 15 minutes.

mercredi

Les Bugnes

Hier pour mardi gras c’était la recette des beignets les castagnoles, aujourd’hui c’est les bugnes. Ces bugnes ressemblent vraiment aux oreillettes du grand père...
D’après ce que j’ai lu, les recettes sont pratiquement les mêmes. Mais l’origine est différente, par exemple chez nous en Provence ce sont des oreillettes, les merveilles serait bordelaise et les bugnes lyonnaises.
Enfin ce sont des beignets sans levure, donc ils ne gonflent pas à la cuisson !
La recette vient direct de TF1 des petits plats en équilibre. Par contre si vous avez des grands gourmands il faudra au moins doubler les quantités.

Pour 250g de farine il vous faudra :
50g de beurre mou
30g de sucre en poudre
2 œufs
De l’huile de friture
Du sucre glace pour saupoudrer
Pour les arômes j’ai râpé un citron BIO et j’ai mis une petite dose de rhum.
Batteur K

Mettre dans votre pétrin tous les ingrédients et mélanger avec le batteur K.

Quand la pâte forme une belle boule, il faut la laisser reposer.
Je ne l’ai pas mise au frigo, elle a reposé le temps d’acheter de l’huile et de faire mes courses.
Mettre votre huile à chauffer 180°C.
Étaler la pâte avec un rouleau 5mm d’épaisseur, faire des rectangles de 10cm sur 4cm.
Puis une entaille au centre, et hop on retourne (voir la vidéo).
Faire cuire le temps que les bugnes prennent une belle couleur.

Saupoudrer de sucre glace
Bon mardi gras !

Les ID’@ngelique

mardi

Les Castagnoles

Mardi gras c'est le jour des beignets.
Cette année mes premiers beignets viennent d’Italie. Les Castagnoles sont des petits beignets qui ressemblent à des petites châtaignes (castagne en italien). 
N’imaginez pas que ces petits beignets ressemblent à nos pets de nonnes qui eux sont moelleux, le goût et la texture n’ont aucun rapport.





Ingrédients
250 g farine
2 œufs entiers
50 g sucre
40 g de beurre
1/2 sachet de levure chimique
1 sachet de vanille
l'écorce râpée de demi citron
1 CAS de liqueur d'anis (pastis)
1 pincée de sel
huile pour frire
Procédure

Mélanger la farine avec le sucre, la vanille, le sel, l'écorce de citron et la levure chimique. Pétrir le tout avec les œufs, le pastis et le beurre mou jusqu'à obtenir une pâte souple mais pas collante. Vous couvrez avec pellicule transparente et au frigo pour environ 1/2 heure.
Travailler la pâte, puis former des cylindres de 2cm de diamètre. Puis vous coupez en petit morceaux afin de faire ses petites boulettes de pâtes. Ils doivent avoir la grosseur d'un gnocchi. J'ai testé la grosseur d'une bille et je préfère car ils grossissent en cuisant.
Les faire frire et puis les déposer sur du papier absorbant et les passer dans le sucre en poudre ou du sucre glace.
Ça change vraiment de nos beignets, mais je préfère les oreillettes 

Important : cette recette je l'ai trouvé sur internet il y a plus d'un an. Je n'arrive pas à retrouver le site d'origine... Si c'est la vôtre, vous pouvez me contacter. 

Les ID'@ngelique

vendredi

Les alouettes en sauce tomate

Ce sont des alouettes sans tête… si tu n’es pas provençal tu ne connais peut-être pas. Mais Wikipédia est là pour nous aider, avant c’était Larousse « Les alouettes sans tête sont des paupiettes de bœuf ou de veau. Ce mets provençal, très populaire (paquetoun de biou) se compose d'un hachis, emballé dans une mince tranche de viande, et cuit dans une sauce où entrent du vin, des champignons, des herbes de Provence et des tomates. Il se retrouve quasiment à l'identique en Belgique sous la dénomination oiseau sans tête, où le vin est remplacé par de la bière. ».

Je n’ai jamais entendu parler des 
alouettes sans tête de veau. La mienne sont avec du bœuf et une farce de petit salé d’ail et persil. Je ne connais pas d’autre façon de les faire. A Marseille la plupart des boucheries les préparent et chacune à sa propre recette. Pour éviter les mauvaises surprises, le plus simple c’est de les faire.
Ce n’est pas très compliqué, ça prend juste un petit peu de temps.

Pour cette recette il vous faudra des tranches de bœuf fine, attention pas du carpaccio. Il faut avoir une belle part de bœuf dans l’alouette, et il faut qu’elle tienne la cuisson.
Quelques fois j’en trouve déjà tranché dans le paleron ou autre morceau de viande.
Mais là impossible d’en trouver, du coup c’est mon homme qui s’est plus ou moins débrouillé pour me couper des tranches et moi j’ai fait le reste.

Pour mes huit alouettes j’ai mis 2 tranches de lard fumé et deux tranches de lard nature
Couper le lard en tout petit morceaux en enlevant la couenne.

Ajouter généreusement l’ail et le persil

Mettre dans chaque tranche de bœuf une belle cuillère à soupe de farce.

Et maintenant il faut se débrouiller de faire un petit paquet, il faut le ficeler et mettre de côté.   

Quand vos alouettes sont prêtes, il faut les préparer en sauce tomate.
Donc faire revenir de l’oignon dans de l’huile, puis ajouter les alouettes et les faire colorer. Il me restait des petits morceaux de viande et de farce, je les ai ajouté dans la sauce.
Ajouter un coulis de tomates votre sel poivre et herbes de Provence.
Laisser cuire tout doucement avec un couvercle une bonne heure.

Le mieux c’est de préparer ce plat la veille et de le servir avec des bonnes pâtes. 


Bon appétit !
Les ID'@ngelique

mercredi

Poêlés de poireau pomme de terre et saucisses




Ce midi j’ai entendu une recette similaire sur TF1 petit plat en équilibre. La recette va très vite donc je n’ai retenu que le principal à savoir des poireaux de pomme de terre et de la saucisse.

Ça tombe bien j’ai deux saucisses de Strasbourg, trois petites saucisses fumées et deux poireaux dans mon frigo.








C’est parti pour une nouvelle recette !

Les ingrédients :
Des saucisses
Des poireaux
Des pommes de terre
Un oignon
Du beurre et de l’huile
Du sel et du poivre

Préparer les légumes, couper l’oignon et les poireaux en lamelles, laver bien les poireaux. Éplucher et couper les pommes de terre en morceaux
Faire revenir l’oignon dans du beurre et de l’huile quand il est translucide ajouter les poireaux.
Si les saucisses sont crues les faire revenir avec les oignons.
Ajouter les pommes de terre et les saucisses si vous ne l’avez pas fait avant.
Saler poivrer et ajouter des herbes.
Mouiller les pommes de terre à mi-hauteur et laisser cuire à petit feu le temps qu’elles soient cuites.
Servir chaud avec de la moutarde en grain.

Option vous pouvez mettre du vin blanc ou du bouillon à la place de l’eau.

Les ID'@ngelique

lundi

Ficelle de seigle au levain


La définition de la ficelle sur Wikipédia est que « c’est une variété de pain français, qualifiée de « petite sœur » de la baguette, en raison de son poids correspondant à celui d'une demi-baguette, soit environ 100 g, et de sa forme fine et allongée. »
Je trouve que ça colle bien !

Je vous ai écrit la recette des baguettes au levain sur le même principe j’ai voulu tester avec de la farine de seigle et un petit peu plus fine.
Donc avec ma pâte au lieu de faire 3 baguettes j’en ai fait 4, plus allongée donc plus fines.




La recette :

-          250g de farine de seigle
-          250g de farine T55
-          100g de levain
-          2 cuillère à café de sel (pas de cuillère à dessert)
-          + de 200ml d’eau

Mélanger les deux farines et le sel, ajouter 200 ml d’eau et pétrir quelques secondes.
Ajouter le levain et laisser pétrir le temps que votre pate se transforme en une « boule ».
En fonction de la farine du temps et de la musique il faudra certainement ajouter de l’eau pour que votre pâte prenne une forme compacte.
L’eau c’est à l’œil et au touché, la pâte doit être souple mais pas collante, trouver le juste milieu.
Une fois que c’est bon couvrir votre bol d’un torchon mouillé et laisser reposer 2h.
Au bout de ce temps travailler votre pâte sur le plan de travail.
Plier là plusieurs fois et dans plusieurs sens.
Diviser votre pâte en 4 et former des baguettes fines et longues, mais attention il faut qu’elles rentrent dans votre four !
Les déposer sur votre plaque et les couvrir d’un torchon mouillé.
Laisser pousser 2h, puis allumer votre four à 230°C en mettant une plaque dans le fond du four.
Quand votre four est bien chaud, faire des entailles dans vos baguettes avec un cutter.
Verser un verre d’eau dans le fond de votre plaque qui est au fond du four.
Enfourner immédiatement votre pain pour 15 minutes ou un petit peu moins c’est en fonction de votre four.

J’ai adoré ces petites ficelles au petit déjeuner, toasté avec un bon beurre. Le seigle change de la farine et donne un goût original à votre pain. En plus c’est meilleur pour la santé !


Prochain test… le pain avec de la farine de sarrasin…  

Les ID'@ngelique


samedi

Flageolets & carottes

La boite de conserve est bien pratique lorsque tu réalises que tu as passé la journée à tricoter et que tu as légèrement oublié de prévoir le repas du soir…

Quand tu es comme moi tête en l’air, et qu’il faut que tu apprennes à cuisiner en 30 minutes les pâtes sont tes meilleures amies !

Mais il n’y a pas que les pâtes dans la vie… il y a les légumes… par choix je cuisine des légumes frais, des légumes congelés et en dernier recours ou par habitude je cuisine des boites de conserve.
Le problème des boites c’est qu’il faut savoir comment les cuisiner… car non la boite ne se sert pas nature elle se prépare !

Celle que je fais le plus souvent c’est la boite de petits pois, à laquelle j’ajoute oignons, carottes, pommes de terre et des lardons.
Aujourd’hui ce n’est pas des petits pois que je vais vous parler, c’est des flageolets.
J’adore les flageolets, et pourtant je les cuisine une fois par an…
Déjà en dehors de la boite de flageolets je n’ai jamais essayé de les acheter d’une autre façon... et vous ?
En plus j’ai grandi avec l’image : flageolets = gigot d’agneau = Pâques.
Je suis sortie de la tradition et j’ai testé les flageolets avec un steak grillé… tout le monde a aimé même mon grand blond…

Ma recette de flageolets et carottes :

1 grosse boite de flageolets
5 carottes
1 oignon
Beurre
Sel et poivre

Éplucher et couper les carottes en rondelle.
Éplucher et émincer l’oignon.
Égoutter rapidement les flageolets sans les rincer, réserver de côté.
Dans une sauteuse mettre l’oignon du beurre laisser prendre quelques secondes, puis ajouter les carottes.

Cuire doucement le temps que les légumes prennent des couleurs.
Ajouter les flageolets de l’eau du sel et du poivre.

Laisser mijoter afin de permettre aux carottes de cuire.

Les ID'@ngelique

jeudi

Baguettes au levain

Après avoir fait mon levain, il fallait bien le tester. Si vous avez lu mes folles aventures des derniers jours vous savez qu’il me fallut trois tests pour réussir ma baguette de pain. Si vous n'êtes pas un fidèle lecteur vous pouvez lire la naissance de mon levain sur ce lien Levain 

1er test

Pour ma première baguette j’ai mis 250g de farine T55 100ml d’eau, 50g de levain et un tout petit peu de sel. Le tout au petrin, puis en repos, puis en forme et encore un repos….
La pâte était plutôt difficile voir sèche.
Cuisson et le résultat était bon mais pas le résultat attendu que je vois sur de merveilleuse photo. Au niveau du goût il était très bon pour un pain sans sel…
Je me suis dit qu’il fallait peut-être que je sois plus rigoureuse dans ma préparation.

Ceci dit la baguette est partie très rapidement pour le plus grand plaisir de mes hommes !





2ème test
Pour ma deuxième baguette, plus sûre de moi j’ai testé pour 500g de farine en suivant la recette de oups la gourmande
Donc pour 500g de farine T55 j’ai mis 325 g d’eau 100g de levain et 2 cuillère à café de sel attention pas une petite cuillère !!
J’ai suivi ses recommandations à savoir par exemple mélanger d’abord la farine et l’eau laisser reposer puis ajouter le levain…. Bla bla bla
Au final mes baguettes étaient bonnes mais à l’inverse de ma première recette, la pâte était trop souple trop coulante collante, pas de forme.
Mais au final ces baguettes sont parties très rapidement et je pense avoir trouvé la bonne dose pour le sel.




3ème test
Ma troisième recette est celle que je vais garder.
Dans ma cuve j’ai mis 500g de farine T55 mes deux cuillères à café rases de sel. Je mélange avec une cuillère à soupe. J’ajoute 200ml d’eau température normale du robinet, je lance mon robot histoire de ne pas verser mon levain direct sur l’eau.
Donc après quelques tours j’ajoute 100g de levain. Comme il est assez liquide il y en a toujours plus de 100g mais ce n’est pas bien grave.
Maintenant je laisse tourner et je surveille ma pâte je l’arrête de temps en temps pour la toucher, et c’est là le plus difficile car j’ajoute de l’eau sans la mesurer c’est au touché et par petite dose. Le résultat doit être une pâte non collante, mais souple.
3ème test
Quand elle est comme ça je la laisse dans le bol et j’ajoute un torchon que j’ai mouillé.
Ma pâte repose 1h ou 2h.
Au bout de ce temps elle n’a pas doublé de volume mais elle a bien travaillé. Je la pose sur mon plan de travail et je l’écrase avec mon rouleau. Je la plie dans un sens puis dans l’autre, j’écrase à nouveau je retourne et je plie à nouveau.
Je fais ça dans un sens et puis dans l’autre, l’essentiel est de lui donner quelques plis.
Je divise en trois ma boule et je forme 3 baguettes.
Je couvre de mon torchon mouillé et je laisse encore reposer 1h ou 2h, je ne tiens pas vraiment compte du temps qu’il passe.
Quand je vois que ma pâte a réagi j’allume mon four à 230°C en laissant une plaque en bas.
Quand il est chaud j’entaille mes baguettes avec un cutter n’hésitez pas à couper !
Je verse un bon verre d’eau sur la plaque et j’enfourne vite mon pain.
J’ai mis 11 minutes histoire de voir le résultat et c’était parfait !
Quand j’ai sorti mes 3 baguettes j’ai exécuté la danse de la victoire tellement j’étais fière de mes baguettes !


Bientôt je vous livre ma recette des ficelles au seigle et au levain !  

Les ID'@ngelique