mardi

Frites de patates douces

Bonjour,
Un post très rapide, pour vous parler des frites !
Vous savez les bonnes frites maison pas celles de la plupart des restaurants qui sont congelées.
J’aime les frites mais uniquement les fraiches !
Mais tout le monde sait faire des frites, il suffit d’éplucher de couper et de frire dans un bain de cuisson à 180°C.
Certains font deux bains avec deux températures, d’autres vous diront qu’il faut utiliser des patates spéciales frites…
Ça c’est à vous de tester et de voir, pour moi c’est 10 minutes dans un bain à 180°C avec des pommes de terre !

Sauf que cette fois j’ai ajouté des patates douces… comment ? simplement éplucher couper et ajouter aux pommes de terre.
Attention la patate douce est plus dure à couper.
C’est original de manger des frites salées avec des frites sucrées !

Bonne journée

Les ID’@ngelique

lundi

Les cordons bleus maison

Bonjour,

Mon plus jeune fils adore les cordons bleus, je n’ai pas toujours le temps et l'envie de les préparer. Il est tellement plus simple d’acheter un lot bien industriel qui en plus n’est vraiment pas cher…
Mais lorsque je regarde l’étiquette je culpabilise… Forcement tu cherches s’il y a de la vraie viande ou si c’est un bon produit chimique tellement il y a de chose que tu ne comprends pas…
Les temps changent, nos parents n’ont jamais regardé si la pomme était avec ou sans produit, si la coquille saint Jacques était bien vraie, si…
Il faut vraiment que j’arrête de regarde les émissions de la 5… car je vais finir par ne plus rien manger…
Hier c’était un reportage sur le thé « Thé Mania », toi tu imagines les bonnes feuilles de thé et de menthe quand tu bois ton thé à la menthe qu’ils te vendent en petits sachets ou en vrac. Et bien non c’est du chimique de l’arôme artificiel…
Je ne suis pas une pro du bio et encore moins une végétarienne ou autres régimes à la mode.  Ce qui ne m’empêche pas d’essayer de changer mes achats.
C’est peut-être pour ça que j’ai voulu faire goûter des vrais cordons bleus à mon fils, et lui aussi a trouvé qu’ils étaient nettement meilleurs !
Par contre ça prend plus de temps que d’ouvrir la barquette…

Pour trois personnes il vous faut :
3 blancs de poulet entier
3 tranches de fromage (du cheddar pour nous)
3 tranches de bacon (le traditionnel est avec du jambon)
De la chapelure
Un œuf
De l’huile
Du sel et du poivre

La partie la plus difficile est de couper le poulet en deux, enfin pas couper entièrement puisqu’il faut obtenir une tranche de blanc de poulet plus grande, pas trop épaisse et pas trop fine… peut être que votre boucher peut vous le faire. Quelques fois ils vendent des escalopes de poulet je pense que ça doit pouvoir le faire et ce sera plus rapide.
Dans chaque escalope il faudra mettre une tranche de fromage et du bacon. J’ai entouré le fromage de la tranche de bacon, puis je l’ai déposé dans le poulet et j’ai replié l’autre moitié en essayant de bien rabattre les bords.

Dans une assiette battre l’œuf le sel le poivre et un filet d’huile.

Mettre les cordons bleus dans l’œuf, puis dans la chapelure et les faire cuire dans une poêle chaude et huilée.


J’ai d’abord mis le feu moyen afin de faire colorer, puis à petit feu couvert pour que le poulet soit bien cuit.


Bon appétit !   

Les ID'@ngelique  

vendredi

Bowlcake d'Automne

Bonjour,

Ça fait quelques jours que je n’ai pas publié, en fait c’est très difficile d’être assidue. La plupart du temps quand je cuisine je pense à mon blog… puis je sers le repas, nous passons à table, et lorsque l’assiette est vide je me dis « mince tu as encore oublié la photo ! » sans photo pas d’article… c’est dommage car par exemple la dernière fois j’ai fait une très bonne recette d’Osso Buccu…

Mais revenons à la recette du jour pour un bon petit déjeuner !

C’est quoi ce titre d'Automne oh cocotte nous sommes au printemps… quand je regarde ma fenêtre je vous promets que c’est tout gris… L’automne est ma saison préférée avec toutes ces belles couleurs.

Cette recette me rappelle l’automne avec ses pommes ses amandes son raisins… et c’était très bon !

Pour ce bowlcake il vous faut :

40g de flocons d’avoine
100ml de lait de noisette (mais vous pouvez mettre un autre lait)
1CAS de raisins secs (les miens étaient moelleux, si ce n’est pas le cas peut être les faire trempés avant)
1 pomme
4 amandes
1CAC de miel

Eplucher et couper votre pomme en deux, la première moitié sera coupée en petit cube et l’autre en lamelle.
Concasser grossièrement les amandes
Dans un bol mélanger les flocons avec le lait et le miel.
Puis ajouter les petits cubes de pomme et les raisins.
Mettre le bol dans votre micro-onde avec une assiette dessus et cuire 3 minutes.
Déposer cette préparation dans une assiette, former un joli dôme.
Recouvrir d’amandes concassées, et décorer avec les lamelles de pomme.
Attention c’est chaud donc laisser refroidir.


Pour les WW ce petit déjeuner vous coutera 9 PP… le lait noisette 2PP les 100ml ça fait peut-être un cher, mais ça change !

Sur instagram

Les ID'@ngelique

Baguette aux raisins, graines de sésames, de lin...

Depuis que j’ai découvert le levain je n’arrête plus de faire du pain.
Je ne vais pas vous remettre la recette du levain puisqu’elle est ici, la recette du pain c’est toujours la même :
Dans ma cuve j’ai mis 1kg de farine T55 quatre petite cuillères à café rases de sel. Je mélange avec une cuillère à soupe. J’ajoute 400ml d’eau température normale du robinet, je lance mon robot histoire de ne pas verser mon levain direct sur l’eau.
Après quelques tours j’ajoute 200g de levain. Comme il est assez liquide il y en a toujours plus.
Laisser tourner, et surveiller la pâte. Je l’arrête de temps en temps pour la toucher, et c’est là le plus difficile car j’ajoute de l’eau sans la mesurer c’est au touché et par petite dose. Le résultat doit être une pâte non collante, mais souple.
Quand elle a la bonne consistance, je la laisse dans le bol et je pose un torchon mouillé dessus.
Ma pâte repose 3h.
Au bout de ce temps elle n’a pas doublé de volume mais elle a bien travaillé. Je la pose sur mon plan de travail et je l’écrase avec mon rouleau. Je la plie dans un sens puis dans l’autre, j’écrase à nouveau je retourne et je plie à nouveau.
Je fais ça dans un sens et puis dans l’autre, l’essentiel est de lui donner quelques plis.

Je divise en six boules pour former 6 baguettes, là j’ajoute à chaque boule l’ingrédient que j’ai sélectionné (graines de sésame, raisins secs, noix, graines de lin…). Les graines j’en ajoute 1 à 2 cuillère à soupe. Mais c’est à vous de voir la quantité que vous souhaitez.
Je couvre de mon torchon mouillé et je laisse encore reposer 3h.
J’allume mon four à 230°C en laissant une plaque en bas.
Quand il est chaud j’entaille mes baguettes avec un cutter n’hésitez pas à couper !
Je verse un bon verre d’eau sur la plaque et j’enfourne vite mon pain que je laisse entre 12 et 15 minutes.

mercredi

Les Bugnes

Hier pour mardi gras c’était la recette des beignets les castagnoles, aujourd’hui c’est les bugnes. Ces bugnes ressemblent vraiment aux oreillettes du grand père...
D’après ce que j’ai lu, les recettes sont pratiquement les mêmes. Mais l’origine est différente, par exemple chez nous en Provence ce sont des oreillettes, les merveilles serait bordelaise et les bugnes lyonnaises.
Enfin ce sont des beignets sans levure, donc ils ne gonflent pas à la cuisson !
La recette vient direct de TF1 des petits plats en équilibre. Par contre si vous avez des grands gourmands il faudra au moins doubler les quantités.

Pour 250g de farine il vous faudra :
50g de beurre mou
30g de sucre en poudre
2 œufs
De l’huile de friture
Du sucre glace pour saupoudrer
Pour les arômes j’ai râpé un citron BIO et j’ai mis une petite dose de rhum.
Batteur K

Mettre dans votre pétrin tous les ingrédients et mélanger avec le batteur K.

Quand la pâte forme une belle boule, il faut la laisser reposer.
Je ne l’ai pas mise au frigo, elle a reposé le temps d’acheter de l’huile et de faire mes courses.
Mettre votre huile à chauffer 180°C.
Étaler la pâte avec un rouleau 5mm d’épaisseur, faire des rectangles de 10cm sur 4cm.
Puis une entaille au centre, et hop on retourne (voir la vidéo).
Faire cuire le temps que les bugnes prennent une belle couleur.

Saupoudrer de sucre glace
Bon mardi gras !

Les ID’@ngelique